egiptomaníacos2007

Historia del Egipto Faraónico
 
ÍndicePortalFAQBuscarRegistrarseMiembrosGrupos de UsuariosConectarse

Comparte | 
 

 Jacques de Morgan

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Ir abajo 
AutorMensaje
Semíramis
Admin


Cantidad de envíos : 45930
Localisation : KV 43
Fecha de inscripción : 10/06/2007

MensajeTema: Jacques de Morgan   Sáb Mar 15, 2014 10:22 am





Jacques Jean Marie de Morgan (1892), Director des Service des Antiquités de l'Egypte.
Volver arriba Ir abajo
Ver perfil de usuario http://nieblaysombras.blogspot.com/
Semíramis
Admin


Cantidad de envíos : 45930
Localisation : KV 43
Fecha de inscripción : 10/06/2007

MensajeTema: Re: Jacques de Morgan   Sáb Mar 15, 2014 10:23 am

Jacques de Morgan; An Archaeologist Who Found Oil

http://www.assyriatimes.com/assyrian/knowledge/jacques-de-morgan-an-archaeologist-who-found-oil/53
Volver arriba Ir abajo
Ver perfil de usuario http://nieblaysombras.blogspot.com/
Semíramis
Admin


Cantidad de envíos : 45930
Localisation : KV 43
Fecha de inscripción : 10/06/2007

MensajeTema: Re: Jacques de Morgan   Sáb Mar 15, 2014 10:26 am

Volver arriba Ir abajo
Ver perfil de usuario http://nieblaysombras.blogspot.com/
Semíramis
Admin


Cantidad de envíos : 45930
Localisation : KV 43
Fecha de inscripción : 10/06/2007

MensajeTema: Re: Jacques de Morgan   Jue Jun 12, 2014 3:57 am

12 juin : anniversaire de la disparition d'une grande figure de l'égyptologie

Jacques de Morgan : le baron qui a découvert le trésor de Dahshour

Le baron Jacques Jean-Marie de Morgan naît le 3 juin 1857 dans le Loir-et-Cher au sein d'une grande et vieille famille galloise. Sa petite enfance se passe dans la Somme, puis il poursuit ses études à Lons-le-Saunier dans le Jura.
Passionné par l'archéologie et la paléontologie, il décide de suivre la même voie que son père et intègre l'École des mines.
Ingénieur, géologue, topographe, cartographe, son métier l'amène à voyager aux quatre coins du monde. La Transylvanie, l'Inde, la Malaisie… Autant de voyages qui sont autant d'occasions pour lui de s'adonner à la géologie, à la préhistoire, à l’ethnologie, et même à la linguistique. Ses publications dans les revues scientifiques le font connaître.

Xavier Charmes, secrétaire général du Comité des travaux historiques et scientifiques au ministère de l'Instruction publique lui confie différentes missions dans le Caucase et en Perse. C'est au terme de cette mission qu'il se tourne définitivement vers l'archéologie.
Lorsqu'Eugène Grébaut doit quitter la tête du Service des antiquités d'Égypte, Charmes pense à lui pour le remplacer. "Habitué à s'adapter à des conditions difficiles, voire aventureuses, de commerce agréable et de bonne famille, il est très bien accueilli au Caire." Il renforce le Service des antiquités et se lance dans d'importants travaux de déblaiement à Kom Ombo, à Karnak…

En 1893, sur le site de Saqqarah, il découvre le mastaba de Mererouka. Puis, raconte-t-il dans ses mémoires : "Une autre fouille me donna le magnifique scribe accroupi du musée du Caire, merveille de l'art antique que certains jugent être plus belle que celle du musée du Louvre."
En 1894, avec Gustave Jéquier et Georges Legrain, il fouille le complexe funéraire de Sesostris III à Dahchour. Il met à jour ce qui est connu comme le "Trésor de Dahshour", des bijoux magnifiques, provenant des tombes des princesses Sathathor et Mereret, et de celles de Khoumit, Iti, Ity-ouerti et Sathathor Merit.
En 1895, il crée la "Direction des travaux de Karnak", dont il confie la direction à Georges Legrain (en 1967, ce service deviendra le Centre franco-égyptien d'étude des temples de Karnak).
Il mène également des fouilles prédynastiques à Nagada et en Nubie. Par ses travaux, il a à cœur de révéler la préhistoire égyptienne.

Mais l'état de grâce est terminé et les conflits se succèdent. Il se révèle "cassant, voire méprisant envers ses subordonnés". Il ne s'entend pas avec Brugsch et une histoire désagréable avec l'un de ses inspecteurs s'envenime… Charmes défend de Morgan alors que Maspero a plusieurs griefs à son encontre.
La situation du Service des antiquités souffre de ces conflits récurrents de personnes et, en 1897, de Morgan doit quitter son poste. Il est remplacé par un élève de Maspero, Victor Loret.

Charmes lui propose alors la Direction de la Délégation archéologique française en Perse. Il mène d'intéressants travaux sur plusieurs sites (notamment Suse), mais quelques années plus tard, un nouveau scandale l'amène à renoncer à son poste. En 1912, "sa carrière d'explorateur et de fouilleur était close, après avoir parcouru les routes du monde entier, en voyageur passionné, il ne devait plus quitter son cabinet de travail"…
Il consacre les dernières années de sa vie à la rédaction de plusieurs ouvrages, donc les 5 volumes de "La Préhistoire orientale".
Rongé par la maladie, il s'éteint à Marseille le 12 juin 1924.
MG

Pour en savoir plus :
Pottier Edmond, Jacques de Morgan, 1924
Dictionnaire des orientalistes de langue française, François Pouillon, IISMM – Khartala
Gaston Maspero, Elisabeth David, Pygmalion, 1999
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k58060409/f3.image
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_de_Morgan
http://www.annales.com/archives/x/morgan.html#1
http://www.inha.fr/fr/ressources/publications/dictionnaire-critique-des-historiens-de-l-art/morgan-jacques-de.html
http://www.archivesdefrance.culture.gouv.fr/action-culturelle/celebrations-nationales/2007/sciences-et-techniques/jacques-de-morgan

Illustration : Couronne (ou Diadème) de la Princesse Khnoumit
Dashshour - complexe funéraire d'Aménemhat III
Tombe de Khnoumit - XIIe dynastie (1929-1898 BC)
Fouilles de Jacques de Morgan




Volver arriba Ir abajo
Ver perfil de usuario http://nieblaysombras.blogspot.com/
Contenido patrocinado




MensajeTema: Re: Jacques de Morgan   Hoy a las 3:36 am

Volver arriba Ir abajo
 
Jacques de Morgan
Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Volver arriba 
Página 1 de 1.
 Temas similares
-
» Jacques de Morgan
» Historia de Egipto: Jacques Pirenne
» La mayor cámara acorazada de oro de JP Morgan Chase, pasa a manos de los chinos
» Jacques duque de Orleans & duquesa Gersende de Sabran - Pontheves
» Eight million dog mummies found in Saqqara

Permisos de este foro:No puedes responder a temas en este foro.
egiptomaníacos2007 :: 

EGIPTO ACTUAL

 :: Egipto: Exploradores, descubridores, arqueólogos y egiptólogos :: Hallazgos arqueólogicos en Egipto
-
Cambiar a: