egiptomaníacos2007

Historia del Egipto Faraónico
 
ÍndicePortalFAQBuscarRegistrarseMiembrosGrupos de UsuariosConectarse

Comparte | 
 

 a cachette des momies royales : histoire d'une découverte (1

Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Ir abajo 
AutorMensaje
Semíramis
Admin


Cantidad de envíos : 45976
Localisation : KV 43
Fecha de inscripción : 10/06/2007

MensajeTema: a cachette des momies royales : histoire d'une découverte (1   Sáb Jul 05, 2014 12:13 am

La cachette des momies royales : histoire d'une découverte (1)

En juillet 1881 est découverte, sur la rive ouest de Louxor, la "cachette des momies royales", connue sous la référence "DB 320". C'est l'un des épisodes les plus rocambolesques… et les plus riches de l'égyptologie. Quatre "Unes" ne seront pas de trop pour relater cette aventure.
En fait, elle débute 10 ans plus tôt, en 1871, à Gournah, plus précisément au pied du rocher de Chaak el-Tablyah (vers Deir el-Bahari), pour, après moult rebondissements, se terminer au musée du Caire, sans omettre un passage par la case "prison" de Qenah en 1881.
Cette découverte de la DB 320 par la famille Abd el-Rassoul a été racontée, embellie, ou dramatisée au fil des années et des narrateurs. Voici une tentative de restitution.
Les faits "bruts" sont ceux relatés par Gaston Maspero dans "Les momies royales de Deir el-Bahari". Mais il était tentant d'y mettre une part d'autres récits, peut-être un peu moins "circonstanciés", mais qui ajoutent du sel à l'aventure.
Des personnages hauts en couleur, des lieux chargés d'histoire, des trésors, des momies "errantes", traitées comme du poisson fumé, puis exposées, parfois démaillotées… mieux qu'une série télé!

1er épisode : Le lieu - Les protagonistas







Gournah aux XVIIIe et XIXe siècles
Gournah se situe sur la rive ouest de Louxor, au delà des terres cultivables, là où commence le désert. Des maisons accrochées à la montagne thébaine, des habitants qui vivent sur et dans les tombes des nobles. Un emplacement au cœur des nécropoles, face aux temples des millions d'années, tout proche du cirque rocheux de Deir el-Bahari. C'est aussi le passage "obligé" pour se rendre à la Vallée des Rois.
La réputation du lieu n’a jamais été bonne. Voici ce que rapporte Richard Pococke qui s'y rendit en 1743 : "Cette vallée est le refuge des rois et des voleurs." En 1769, James Bruce parle "de malfaiteurs hors-la-loi". Les savants de Napoléon, à leur arrivée, furent également accueillis à coups de carabine par les "brigands thébains". En 1830, alors qu'ils explorent les hypogées de Biban el-Moulouk, Champollion et ses "argonautes" réussiront cependant à s'installer à "Kourna" dans un "palais de boue séchée" avant d'élire domicile dans les tombes ramessides.

La famille Abd el-Rassoul
Les Abd el-Rassoul "descendent en droite ligne des guerriers Horabat". C'est une grande et vieille famille très respectée. C'est aussi un "clan" dont le nom est clairement associé au qualificatif de "pilleurs de tombes". Ce que l'on ne peut nier, c'est qu'ils ont, à leur manière, d'une façon très "détournée" participé à l'histoire de l'égyptologie.
Leur maison est située dans l'axe de la grande colonnade du Ramasseum, à flanc de colline, non loin de celle de Wilkinson. Elle a bien fière allure à côté des autres faites de boue séchée. "C'est là, dans la cour protégée du soleil, que se tenaient toutes les cérémonies importantes."
Charles Wilbour, américain passionné d'antiquités, qui viendra à plusieurs reprises - on le verra plus tard - notamment pour négocier l'achat de papyrus -, calligraphiera pour eux cette pancarte : "La nouvelle maison blanche, propriété des Abd el-Rassoul". Quelques ouvrages laissent supposer qu'elle est construite sur la tombe attribuée à la famille de Pinedjem Ier, un important prêtre d'Amon de la XXIe dynastie.

Les égyptologues et-ou collectionneurs
Les principales personnes qui chercheront à confondre le clan sont : Gaston Maspero, Emile Brugsch, Ahmed Effendi Kamal (services des Antiquités), Charles E. Wilbour (collectionneur américain).
Quant à Moustapha Agha (vice-consul honoraire de Grande-Bretagne, de Belgique et de Russie à Thèbes, mais également collectionneur et trafiquant), il est par ses multiples "activités" et son implication, difficilement "classable".

1871 : la découverte de la cachette des momies
Au cours de l'été 1871, derrière le cirque rocheux tout proche de Deir el-Bahari, Mohamed, Ahmed, Hussein et Soliman, quatre frères de la famille Abd el-Rassoul, cherchent l'une de leurs chèvres égarée ou, selon une autre version, chassent le chacal. Ils trouvent un orifice dans le rocher de Chaak el-Tablyah. Un caillou lancé retombe très loin. Nul doute : une tombe ! Une corde et les voilà descendant dans les entrailles de la montagne. À la lueur de bougies, ils découvrent des trésors, empilés pêle-mêle : momies, sarcophages, papyrus, vases d'albâtre, ouchebtis… déposés là à la hâte. Ils décident de sceller ce secret, de n'en rien dire.
"Ils descendirent trois fois en dix ans au fond de leur cachette : c'était de nuit, pour quelques heures seulement, et les mesures étaient si bien prises que personne autour d'eux ne soupçonna l'importance de la découverte. Chaque hiver, ils vendaient aux voyageurs quelque chose du butin qu'ils avaient rapporté de ces expéditions."
MG

bibliographie
Maspero Gaston, “Les momies royales de Deir el-Bahari”
Maspero Gaston, “Rapport sur la trouvaille de Deir el-Bahari” - Institut Egyptien - bulletin n° 2 - 1881
Gaston Maspero, “Elisabeth David”, Pygmalion, 1999
Reeves Nicholas, Wilkinson Richard H., “The complete valley of the kings”
Rommer John, “La vallée des rois”
Carter Howard, “La fabuleuse découverte de la tombe de Toutankhamon”
Ceram C.W., “Des dieux, des tombes, des savants”
Dauber Maximilien, “Un village au bord du Nil”
Ehlebracht Peter, “Sauvez les pyramides”
Montet Pierre, “Isis ou à la recherche de l'Egype ensevelie”
Vercoutter Jean, “A la recherche de l'Egypte oubliée”
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Momie_(film,_1969)

https://archive.org/details/The_Night_of_Counting_the_Years

Illustration : Le village de Gournah à l'époque de la découverte.
En incrustation, l'un des frères Abd el-Rassoul qui y vivait encore dans les années 40
(photos collection MG)
Volver arriba Ir abajo
Ver perfil de usuario http://nieblaysombras.blogspot.com/
Semíramis
Admin


Cantidad de envíos : 45976
Localisation : KV 43
Fecha de inscripción : 10/06/2007

MensajeTema: Re: a cachette des momies royales : histoire d'une découverte (1   Sáb Jul 05, 2014 12:14 am

https://www.facebook.com/423633907711768/photos/a.428270520581440.104136.423633907711768/666905723384584/?type=1&theater
Volver arriba Ir abajo
Ver perfil de usuario http://nieblaysombras.blogspot.com/
Aketaton



Cantidad de envíos : 1076
Fecha de inscripción : 28/11/2013

MensajeTema: Re: a cachette des momies royales : histoire d'une découverte (1   Sáb Jul 05, 2014 1:17 am

interesante
Volver arriba Ir abajo
Ver perfil de usuario
Contenido patrocinado




MensajeTema: Re: a cachette des momies royales : histoire d'une découverte (1   Hoy a las 12:04 pm

Volver arriba Ir abajo
 
a cachette des momies royales : histoire d'une découverte (1
Ver el tema anterior Ver el tema siguiente Volver arriba 
Página 1 de 1.
 Temas similares
-
» a cachette des momies royales : histoire d'une découverte (1
» Le Museum d'Histoire Naturelle de Perpignan
» El descubrimiento de la Cachette real de Deir el-Bahari DB 3

Permisos de este foro:No puedes responder a temas en este foro.
egiptomaníacos2007 :: 

EGIPTO ACTUAL

 :: Egipto: Exploradores, descubridores, arqueólogos y egiptólogos :: Hallazgos arqueólogicos en Egipto
-
Cambiar a: